Le CPE s'invite aux manifs

©2006 20 minutes

— 

Pour la défense des salaires, mais surtout contre la précarité

Entre 73 000 et 109 000 personnes ont défilé hier en France, et 18,46 % des agents de l'Etat ont fait grève pour protester contre la revalorisation des salaires

Christian Jacob, ministre de la Fonction publique, a en effet annoncé une augmentation des salaires de 0,5 % en 2006 et 2007, malgré une inflation prévue à 1,8 % cette année

En filigrane, les manifestants se sont élevés contre la précarité

Isabelle, militante Unsa-Education, s'est dit « dégoûtée par ces nouveaux contrats, pires que l'esclavage »

Jeunes et enseignants s'en sont pris au CPE en scandant : « Assez de la société qui n'offre que le chômage et la précarité

» Pour Sonia, jeune prof dans un collège, « le CPE est un frein, le symbole de la précarité annoncée »

La manifestation contre le CPE aura lieu le 7 février

L

de C