«On fixe des règles pour éviter les aberrations»

©2006 20 minutes

— 

Jean-Marc Buresi Directeur du marketing de la Française des Jeux Comment sont répartis les tickets gagnants dans les jeux ? On n'en sait rien car ces tickets sont traités de manière aléatoire

Les imprimeurs qui travaillent avec la FDJ éditent des « pools » de tickets

Dans chaque pool, on retrouve l'exhaustivité du tableau des lots édités pour chaque jeu

Ces pools sont conditionnés en livrets ou bandes de tickets de 150 e de valeur, envoyés aux détaillants de façon aléatoire

Il est donc impossible de savoir combien il y a de tickets gagnants dans une bande ? Personne dans la chaîne de distribution ne peut dire où sont les tickets gagnants

Mais on fixe des règles pour éviter des aberrations, comme aucun ticket gagnant dans une bande ou tous les tickets gagnants dans une autre

Notre cahier des charges prévoit donc la présence d'un minimum de tickets gagnants dans chaque bande

Robert Riblet affirme que dès qu'un gros ticket gagnant d'une bande est sorti, les suivants sont perdants

C'est faux, les tickets suivants peuvent comporter des petits lots, et il peut y avoir plusieurs lots importants dans une bande

La FDJ a-t-elle proposé 300 000 e à Robert Riblet ? Je suis très à l'aise là-dessus

Lorsque nous sommes interpellés sur la sécurité de nos jeux, nous regardons toujours

M

Riblet nous a contactés en nous disant « j'ai trouvé quelque chose » ou « j'ai quelque chose à vous proposer »

Nous l'avons reçu et nous étions prêts à rémunérer un travail ou un brevet augmentant la sécurité de nos jeux

Mais il n'avait rien à nous proposer, à part des doléances

Nous avons donc stoppé les contacts

Quant à cette somme de 300 000 e, je ne sais pas d'où elle sort

Recueilli par B

B