Fausses couches, l’âge de l’homme en cause

© 20 minutes
— 

L’âge de la mère n’est pas le seul responsable de fausses couches. L’âge du père a aussi une influence, révèle une étude publiée dans l’American Journal of Epidemiology daté du 1er mai. Au fur et à mesure du vieillissement de l’homme, ses spermatozoïdes perdent de leur mobilité et contiennent davantage d’anomalies chromosomiques ou génétiques, responsables de la moitié des fausses couches spontanées. Selon cette étude, ce risque double quand l’homme passe de 20 ans à 50 ans et persiste, indépendamment de l’âge de la femme.