Deux enfants tués dans l'incendie d'un appartement

FAIT DIVERS L'origine du feu serait accidentelle...

Avec agence

— 

Carte de localisation de Noisy-le-Grand, où deux enfants sont morts dans l'incendie d'un appartement le 7 mai 2010.
Carte de localisation de Noisy-le-Grand, où deux enfants sont morts dans l'incendie d'un appartement le 7 mai 2010. — IDE

Deux garçonnets de 5 et 7 ans sont morts asphyxiés vendredi après-midi dans l'incendie apparemment accidentel d'un appartement à Noisy-le-Grand, en Seine-Saint-Denis, a-t-on appris de source policière.

Le feu, qui a pris vers 14h00 dans un immeuble de quatre étages situé 22, allée du Bataillon Hildevert à Noisy-le-Grand, a été éteint une heure après. Les victimes se trouvaient dans un appartement au deuxième étage, où vivaient deux familles maliennes.


Les deux enfants décédés, des garçons âgés de 5 et 7 ans, ne seraient pas de la même fratrie. Malgré les opérations de réanimation prodiguées par les équipes du Samu, qui s'étaient immédiatement rendues sur place, les enfants sont morts vers 15h40 selon une source proche de l'enquête.

Un accident

L'origine de l'incendie serait accidentelle. Le feu aurait débuté dans l'une des chambres de l'appartement de quatre pièces où les enfants se trouvaient seuls, selon les premiers éléments de l'enquête. La famille proche a été hospitalisée sous le choc, tandis que d'autres occupants de l'immeuble se recueillaient vendredi soir dans un local municipal de la mairie.

Tous les logements étaient en location et tous les locataires ont été relogés par le bailleur de cet immeuble de Noisy-le-Grand datant des années 1980 et qui n'était pas signalé en état d'insalubrité. L'accès à l'immeuble était interdit en raison du risque d'effondrement, ont expliqué sur place des policiers. De l'extérieur, seul le 2e étage du bâtiment était noirci, mais il régnait dans le quartier une forte odeur de brûlé.

L'enquête a été confiée au service départemental de police judiciaire de Seine Saint-Denis (SDPJ 93) par le parquet de Bobigny.