Crash du vol AF447: les recherches prolongées jusqu'au 25 mai

ENQUETE L'épave et les boîtes noires n'ont toujours pas été retrouvées...

J. M. avec agence

— 

Le 17 juin 2009, un plongeur de la marine brésilienne récupère des débris du vol Air France AF447, à environ 1.200 km au nord-est de Recife.
Le 17 juin 2009, un plongeur de la marine brésilienne récupère des débris du vol Air France AF447, à environ 1.200 km au nord-est de Recife. — HO NEW/REUTERS

Le vol AF447 s'est crashé entre Rio et Paris le 1er juin 2009, mais les recherches se poursuivent. Elles ont même été prolongées jusqu'au 25 mai, dans l'espoir de retrouver l'épave et les boîtes noires de l'avion d'Air France, a affirmé ce lundi Le Figaro.

Une porte-parole du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), qui effectue ces recherches, s'est cependant refusé à faire le moindre commentaire sur cet article, renvoyant à un communiqué de presse qu'il doit publier mardi.

Les causes du crash toujours inconnues

Le BEA avait annoncé le 28 avril qu'il allait poursuivre les recherches sans fournir de date. Les causes de l'accident, qui a provoqué la mort de 228 personnes, n'ont pas encore été précisément déterminées, en l'absence des boîtes noires.

Jusqu'alors, le BEA a affirmé que le dysfonctionnement des sondes de vitesse de l'appareil fabriquées par le groupe français Thales était «l'un des facteurs» mais «ne pouvait pas être la seule cause» de l'accident.