frêche retire ses plaintes en diffamation

— 

La santé passe avant tout. Même la justice. Actuellement en cure dans l'attente de son opération de la hanche, Georges Frêche a retiré les plaintes qu'il avait déposées contre Eric Besson et Frédéric Lefebvre, a annoncé son avocat, hier. Le président divers gauche du Languedoc-Roussillon reprochait aux deux membres de l'UMP des faits de « diffamation » et d'« atteinte à l'autorité des décisions de justice ».
En pleine campagne des régionales, ils avaient rappelé l'affaire des harkis pour laquelle Georges Frêche avait pourtant été relaxé. « C'est un homme qui a pu dire que les harkis sont des sous-hommes, qu'il y avait trop de blacks dans l'équipe de France de foot », avait notamment décrit Eric Besson, lors d'une émission de télévision.
L'avocat de Georges Frêche a précisé que ces propos étaient « des manœuvres tentées pour des raisons électorales » en pleine campagne pour les régionales. Et surtout que son client avait remporté ces élections.