La majorité des Français approuve la création des «zones noires»

INONDATIONS Selon un sondage...

Avec agence

— 

Des quartiers entiers de la Faute-sur-Mer sont encore sous les eaux, le 1er mars.
Des quartiers entiers de la Faute-sur-Mer sont encore sous les eaux, le 1er mars. — R.DUVIGNAU/REUTERS

Malgré la forte opposition des populations concernées, la majorité (61%) des Français approuve la création par le gouvernement de «zones noires» inhabitables, délimitées après le passage de la tempête Xynthia, selon un sondage à paraître dans Sud-Ouest Dimanche.

 

Si plus d'un tiers des Français (38%) se déclarent hostiles à la création de ces zones inhabitables, l'enquête d'opinion réalisée par l'institut Ifop montre un clivage fort sur cette mesure, la même proportion d'un quart des Français approuvant «tout à fait» (25%) ou rejetant «tout à fait» (22%) cette décision.

 

Les sondés vivant sur le littoral accueillent cette mesure avec plus d'enthousiasme que le reste de la population (65%), selon le sondage. En revanche, les personnes vivant dans les zones de l'ouest les plus affectées par la tempête du 28 février dernier l'approuvent plus modérément que le reste de la population (56%).

 

Le sondage a été réalisé par téléphone les 15 et 16 avril, soit près de sept semaines après la tempête, sur un échantillon représentatif de 956 adultes.