Nourrisson dans le coma: sa nourrice mise en examen et écrouée

FAIT-DIVERS Elle est suspectée de l'avoir violemment frappé...

Avec agence

— 

Pronostic vital engagé pour un bébé de 6 mois, de Houilles, dans les Yvelines. Mardi, son assistante maternelle, âgée de 40 ans, avait appelé les services d’urgence, indiquant que le nourrisson avait fait une chute.

Cette nourrice, finalement suspectée d'avoir violemment frappé le bébé, actuellement dans le coma, a été déférée samedi au parquet de Versailles et mise en examen avant d'être écrouée. Elle avait auparavant passé plusieurs heures en garde à vue vendredi dans les locaux de la sûreté départementale des Yvelines, selon une source policière.

Nourrice ivre, enfant inconscient

A leur arrivée, les secouristes ont constaté que l'enfant était inconscient, le visage enfoncé et portant de multiples traces d'ecchymoses sur le dos et le ventre. Les sauveteurs ont remarqué également que la nourrice était ivre.

Cette dernière a expliqué que l'enfant était tombé d'un transat avant de se rétracter et d'affirmer que le nourrisson avait chuté d'une table à langer plus haute.

Transporté dans le coma à l'hôpital Necker à Paris, l'enfant a été opéré mais son pronostic vital était engagé vendredi soir.

Lésions non compatibles avec une chute

Les lésions de la petite victime n'étant pas compatibles avec une simple chute, les policiers de la sûreté départementale des Yvelines ont placé vendredi la nourrice en garde à vue. Cette dernière a fini par avouer aux enquêteurs avoir perdu ses nerfs devant les pleurs de l'enfant, l'avoir pris de son siège et l'avoir jeté sur une table à langer. La tête du petit garçon aurait alors heurté le meuble «en faisant un grand crac».

La nourrice, elle-même mère de trois enfants, aurait ensuite essayé de ranimer la petite victime avec de grandes gifles avant d'appeler les secours.