Changer durablement en 7 jours

Delphine Bancaud

— 

Le public pourra visiter la maison basse consommation du 1er au 5 avril à Paris.
Le public pourra visiter la maison basse consommation du 1er au 5 avril à Paris. — SVS PRODUCTION / SCHILING

Donner un coup de projecteur supplémentaire à un concept déjà très à la mode. Aujourd'hui démarre la 8e Semaine du développement durable, qui se déroulera jusqu'au 7 avril. Cette initiative du ministère du Développement durable vise à sensibiliser les Français à ce concept et à les inciter à adopter de nouveaux comportements. Pour y parvenir, plus de 3 500 événements seront organisés partout en France par les entreprises, les services publics, les établissements scolaires… Au programme : parcours pédagogiques, conférences, projections de films, expositions…*

Continuer à diffuser le concept
« Cette année, nous mettrons l'accent sur les moyens de mieux consommer pour limiter les impacts sur l'environnement », précise Michèle Pappalardo, commissaire générale au développement durable. Des spots télé seront par exemple, diffusés sur les écolabels et les produits peu emballés seront largement promus. « Nous communiquerons également sur l'affichage des caractéristiques environnementales des produits de consommation, qui sera progressivement développé », indique Michèle Pappalardo. Autre temps fort : le ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, inaugurera ce matin à Paris la « Maison pour agir », une résidence basse consommation. Dans ce lieu de sensibilisation, le public découvrira les gestes permettant d'économiser de l'énergie et de l'eau, la bonne manière de trier ses déchets, les moyens de financer la rénovation énergétique d'un logement… La preuve par l'exemple en somme.

Ce pendant du développement durable ne sera pas oublié. « La France doit continuer à développer des industries nouvelles, que ce soit l'éolien, les véhicules électriques, le photovoltaïque… », note Michèle Pappalardo. Une croissance verte qui aura une incidence. L'éolien devrait, par exemple, créer 60 000 postes d'ici à 2020.