De la pêche certifiée à Boulogne-sur-Mer

à Boulogne-sur-Mer, Gabriel Thierry

— 

L'entreprise est la première en France à avoir obtenu le label pêche durable
L'entreprise est la première en France à avoir obtenu le label pêche durable — Euronor

Il pleut à verse sur Boulogne-sur-Mer. Et en Ecosse :

il neige. De quoi retarder la livraison d'une cargaison pêchée en mer du Nord. A Boulogne (62), l'armateur Euronor connaît une belle embellie. Cette pêcherie est la première en France à décrocher le label MSC (Marine Stewardship Council) pour ses 16 000 tonnes annuelles de lieu noir (70 % du quota français), désormais certifiées « pêche durable » après un audit de treize mois.
Suivi satellite des sept chalutiers, embarquement d'observateurs pour l'Ifremer, adhésion à un programme qui exclut les zones de reproduction du poisson… Des exemples de « bonnes pratiques » qui ont permis à Bruno Leduc, directeur adjoint de cette société, de décrocher le gros lot. Mais il veut encore aller plus loin : un nouveau panneau d'ouverture des chaluts est prêt. Naviguant entre deux eaux, il n'abîmera pas les fonds marins, tout en faisant des économies de carburant. « Rien d'obligatoire, assure Bruno Leduc. Mais c'est notre philosophie. » Et à Boulogne-sur-Mer, on a bien compris l'intérêt d'une démarche plus « verte ».
En face, chez l'un des transformateurs, PRF, c'est le rush de la semaine sainte : l'atelier de mise en filet tourne à plein régime. « Les arguments de vente s'orientent vers la préservation des ressources, le respect de l'environnement », analyse Franck Cornet, directeur commercial de la société, elle aussi certifiée MSC. Au bout de son portable, Carrefour. La grande surface lance une promotion sur le poisson alors que les stocks de Franck Cornet sont à sec. « Je peux tenir jusqu'à demain. Après, je suis mal », lâche le directeur. Pas tout à fait vrai : dans trois semaines, les premières barquettes étiquetées « pêche durable » vont être livrées. Grâce auxquelles les Boulonnais espèrent conquérir un nouveau marché : la Suisse.