Les Français champions d’Europe de la consommation de pizza

GASTRONOMIE Le marché devrait continuer à se développer...

Avec agence

— 

A slice of Margherita pizza is served at Braz pizzeria in Sao Paulo, September 28, 2007. Sao Paulo is home to more than 6,000 pizza parlors that, in all, churn out close to a million pies a day, according to the local association of pizzerias. By some estimates, only New Yorkers devour more pizzas annually than Paulistanos. Picture taken September 28, 2007.
A slice of Margherita pizza is served at Braz pizzeria in Sao Paulo, September 28, 2007. Sao Paulo is home to more than 6,000 pizza parlors that, in all, churn out close to a million pies a day, according to the local association of pizzerias. By some estimates, only New Yorkers devour more pizzas annually than Paulistanos. Picture taken September 28, 2007. — REUTERS/Paulo Whitaker

Un Français engloutit en moyenne 10 kg de pizzas par an - soit, à 200g la pièce, une cinquantaine chaque année -, ce qui fait de lui le plus grand consommateur européen de ce plat. C’est deux fois plus que les Italiens, qui en mangent seulement 5 kg par an et par personne mais un peu moins que les champions du monde, les Américains, avec 13 kg par an et par personne.

«Le marché va encore se développer», assure Bernard Boutboul, directeur du cabinet spécialisé dans la restauration Gira Sic Conseil, en marge d'un salon consacré à ce mets à Paris. Et d'expliquer: la pizza constitue «un repas complet», est «synonyme de partage et de convivialité» et son prix «reste très accessible».

3.000 pizzerias, 6.000 camions itinérants

C'est qu'elle peut s'acheter et se consommer partout ou presque. Outre les 13.000 pizzerias recensées dans l'Hexagone par Gira, la pizza est le best-seller de la restauration livrée à domicile (80% des commandes), et l'un des produits phare des rayons traiteur (frais et surgelés) des grandes surfaces.

Mais elle se fabrique aussi dans des camions itinérants (6.000, selon Gira, surtout dans le sud-est), sans parler des parts de pizzas vendues en boulangerie, dans les brasseries...

Pizza chaude, 24h/24, 7j/7

On en trouve même désormais dans des distributeurs automatiques. Trois de ces machines présentées jusqu'à ce mercredi au salon promettent «une pizza artisanale chaude. 24h/24. 7j/7» et en trois à quatre minutes. Elles sont destinées à être des compléments de revenus de pizzerias. Les pizzas sont fabriquées par le pizzaïolo, placées (cuites ou crues suivant les modèles) avec barquette alu et emballage.

«La qualité des pizzas s'est améliorée», reconnaît Bernard Boutboul, rappelant que les premiers distributeurs vendaient surtout des produits industriels. Mais, très lumineux et coloré, en général rouge et jaune, «le look des distributeurs n'est pas sexy, il lui manque un côté rassurant» nécessaire quand il s'agit de nourriture qui plus est artisanale, regrette le spécialiste.

La pizza même en marchant

Autre innovation présentée au salon: la pizza en cornet. De la taille d'un cône de glace, mais avec une pâte à pain en guise de contenant et de la sauce tomate, du jambon, des champignons pour le contenu.

Avec ce cône, vendu congelé et réchauffable au four, ce plat devient nomade, autrement dit se mange en marchant, et entre en concurrence très directe avec ses challengers que sont le sandwich et le hamburger. Toujours selon Gira, pour 1 hamburger, il se vend 9 sandwiches et... 16 pizzas.