Un faux médecin du travail poursuivi pour viols et agressions sexuelles

FAITS-DIVERS Il s'en prenait essentiellement à des personnes récemment licenciées...

Avec agence

— 

Un homme, soupçonné de viols et d'agressions sexuelles sur une vingtaine de personnes à Chartres, se faisait passer pour un médecin du travail et agressait essentiellement des personnes récemment licenciées.

Il utilisait des renseignements syndicaux pour entrer en contact avec ses victimes

Cet individu, mis en examen samedi pour faux et usage, usurpation de titre, exercice illégal de la médecine, agressions sexuelles et viols sur quatre personnes majeures, utilisait des renseignements syndicaux pour entrer en contact avec ses victimes.

Il «a eu connaissance par le biais de ses anciennes activités syndicales du licenciement de diverses personnes», a précisé le procureur de la République de Chartres. «Il convoquait les victimes à un entretien de reclassement professionnel, par courrier à en-tête de l'organisation syndicale à laquelle il avait précédemment adhéré».

L'auteur présumé a été placé en détention provisoire

Lors des entretiens qui se déroulaient dans un appartement de Chartres, il proposait aux victimes de se soumettre à un examen médical, prétendant être médecin du travail. «Certains gestes pratiqués à ces occasions sont susceptibles de revêtir la qualification d'agressions sexuelles, voire de viols», souligne le parquet de Chartres.

L'auteur présumé a été placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Chartres. Des investigations sont toujours en cours, notamment identifier d'autres victimes.