Pour le gouvernement, la facture de la grippe A (H1N1) s'élève à 670 millions d'euros

SANTE Selon les évaluations des ministères de la Santé et l'Intérieur, la campagne a coûté moins cher que prévu...

Julien Ménielle

— 

Vaccin contre la grippe A (H1N1).
Vaccin contre la grippe A (H1N1). — ZEPPELIN / SIPA

La presse et les experts l'estimaient entre 850 millions et 1,3 milliard d'euros, elle n'aurait coûté que 670 millions d'euros. C'est en tout cas le chiffre avancé ce jeudi par ministères de la Santé et de l'Intérieur concernant l'organisation et la mise en oeuvre de la campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1).

Le gouvernement n'avait pour le moment donné aucun montant précis, mais le journal du Dimanche avait évoqué une facture dépassant le milliard. En septembre, Roselyne Bachelot avait elle-même estimé le coût de la lutte contre la pandémie à 1,5 milliard d'euros, dont 1,1 milliard consacrés à l'achat de produits (vaccins, masques...)

Comptes d'apothicaire

Mais ce jeudi, les ministères de la Santé et de l'Intérieur ont annoncé que 334 millions d'euros ont été dépensés pour acheter les vaccins, et 48 millions d'euros pour l'indemnisation des laboratoires après l'annulation d'une partie des commandes. Une somme qui comprend les 56 millions d'euros correspondant aux 9 millions de doses données à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Quant au coût du dispositif des bons de vaccination, incluant la gestion informatique, l'édition et l'expédition, il est évalué à 52 millions d'euros. Il reste donc 236 millions d'euros pour les campagnes d'informations et la rémunération des médecins et du personnel, initialement chiffrées à 450 millions d'euros.