Twitter détourne la façon de donner les résultats avant 20h

POLITIQUE Les hashtags #bleuepoubelle et #poubellerouge ont fait leur apparition dimanche midi sur le site de microblogging...

Bérénice Dubuc

— 

Capture d'écran des hashtags #poubellebleue et #poubellerouge, apparus sur Twitter le 21 mars 2010.
Capture d'écran des hashtags #poubellebleue et #poubellerouge, apparus sur Twitter le 21 mars 2010. — DR

En matière d’élections, Twitter s’assagit. Alors qu’au soir du 1er tour, on trouvait avant 18 heures sur le site de microblogging nombre de liens et d’estimations des scores des régionales, ce dimanche, seuls quelques intrépides anonymes et journalistes continuent de donner des résultats, plus ou moins justes, à l’aide des sites de journaux belges et suisses.

>> Retrouvez la carte des estimations, région par région, par ici

Mais une autre «mode» a déferlé sur la Toile. Twitter a en effet inventé, dès la mi-journée, un nouveau type de sondage de sortie des urnes: les hashtags #bleuepoubelle (ou #poubellebleue) et #poubellerouge.

Dès 13 heures, Emmanuel Torregano, rédacteur en chef d'Electron Libre twittait «A voté. Poubelle remplie de bulletins bleus. #premierresultats.» Suivi peu après par Vincent Glad: «Dans le 11e, la poubelle est vraiment toute bleue», Twitpic à l'appui. Emmanuel Torregano a ensuite proposé «le hashtag #bleuepoubelle», et les internautes se sont engouffrés dans la brèche.

Photos de poubelles

Beaucoup ont publié sur le site de microblogging des photos prises via leur smartphone des poubelles de leurs bureaux de vote respectifs. Partie de l’Ile-de-France – où les bulletins de vote UMP non glissés dans les urnes semblent être plus nombreux que ceux de la liste PS-EE – la mode s’est propagée à la France entière.

Une nouvelle façon de transmettre les résultats avant l’heure, sans risquer l’amende (de 3.750 euros à 75.000 euros).