Policier blessé à Epernay: un suspect s'est rendu

ENQUETE Il a été placé en garde à vue dès mercredi...

J. M. avec agence

— 

IDE

Il s'est rendu. L'auteur présumé du jet de pierre qui a grièvement blessé un policier le 8 mars à Epernay s'est présenté de lui-même au commissariat vendredi. Quelques heures plus tôt, à l'aube, huit suspects avaient été interpellés.

Le jeune homme âgé de 17 ans a été placé en garde à vue. Les huit personnes interpellées plus tôt par une centaine de policiers dans le quartier Bernon à Epernay où les faits s'étaient déroulés ont été présentées ce vendredi matin au parquet de Reims après 48 heures de garde à vue.

«L'état de santé de notre collègue s'améliore de jour en jour»

Mercredi soir, François Fillon avait annoncé par erreur le décès du fonctionnaire de police lors d'un meeting pour les élections régionales, alors qu'il était au contraire sorti récemment d'un coma artificiel. «L'état de santé de notre collègue s'améliore de jour en jour et les séquelles seront manifestement minimes», a déclaré ce vendredi Philippe-Antoine Bouquin, le commissaire d'Epernay.

Lundi, vers 16 heures, une patrouille de police avait voulu interpeller un individu recherché par la justice, qui circulait sans ceinture à bord de son véhicule dans ce quartier sensible. Le contrôle avait dégénéré quand plusieurs jeunes s'étaient rassemblés autour des policiers et leur avaient jeté des pierres et des morceaux de parpaing. Un des projectiles avait touché à la tête un brigadier-chef de 49 ans, le blessant grièvement.