Sept ans de prison pour le principal accusé dans un procès en pédophilie

JUSTICE Les deux principaux accusés figuraient parmi les principaux condamnés du procès d'Angers en 2005...

Avec agence

— 

La cour d'assises de la Mayenne a condamné mercredi soir à 7 ans de prison l'un des deux principaux accusés d'agressions sexuelles et de viols en réunion sur sept victimes dont deux fillettes, une peine confondue avec une autre condamnation de 18 ans au procès d'Angers en 2005.

L'autre principal accusé a bénéficié d'une relaxe alors que l'avocat général avait réclamé une peine de 12 ans de prison à son encontre. Deux autres accusés ont été condamnés à 5 ans de prison dont 3 avec sursis et un autre à 4 ans dont 3 avec sursis.

Des «scènes de débauche» et des faits «parfois commis en réunion»

Les deux principaux accusés, Franck V. et Philippe C. figuraient parmi les principaux condamnés du procès d'Angers en 2005, le plus grand procès de pédophilie jamais organisé en France, où ils avaient été condamnés à respectivement 18 et 16 ans de prison ferme.

Les faits reprochés aux cinq hommes, âgés de 35 à 49 ans et de milieu à très faible niveau intellectuel et social, remontent à 2001 et 2002. Un huis clos total avait été prononcé à la demande de deux des accusés, qui étaient également parties civiles pour avoir eux-mêmes subi des violences sexuelles au sein du réseau.

Pendant l'enquête, le procureur de l'époque avait parlé de réseau pédophile, de «scènes de débauche» et de faits «parfois commis en réunion» dans le cadre de la famille et de réseaux d'amis.