Bataille entre bandes le RER D

TRANSPORTS Huit personnes ont été blessées dont deux grièvement...

Avec agence

— 

Huit personnes (et non neuf comme annoncé précédemment) ont été blessées dimanche, dont deux grièvement, lors d'une rixe entre bandes dans une rame du RER D entre les gares de Stade de France-Saint-Denis et Pierrefitte, en Seine-Saint-Denis, selon des sources proches de l'enquête.

Vers 7h, dimanche, une rixe a opposé dans un wagon du RER D deux groupes d'une dizaine de jeunes chacun. Les premiers, originaires de Seine-Saint-Denis, s'en seraient pris aux membres de l'autre groupe habitant Goussainville (Val-d'Oise). Les agresseurs, munis de barres de fer et de couteaux, seraient descendus à la gare de Pierrefitte, laissant derrière eux cinq jeunes blessés par armes blanches. Deux d'entre eux ont été sérieusement touchés, mais leur pronostic vital n'est toutefois pas engagé. Trois autres ont été plus légèrement atteints lors de la bagarre.

Bandes de vidéosurveillance

Alertés par un voyageur, les secours sont intervenus à la gare de Goussainville et ont transporté les blessés à l'hôpital de la ville. Les enquêteurs de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis devaient entendre lundi les victimes et visionner les bandes de vidéosurveillance de la ligne pour identifier leurs agresseurs.

Cette rixe est intervenue quelques heures avant une altercation qui a éclaté dimanche vers 20h entre deux voyageurs entre Dreux et Paris-Montparnasse. L'un d'entre eux a été interpellé par la police à l'arrivée du train à Paris.

Dimanche, le trafic ferroviaire de la gare Saint-Lazare avait été fortement perturbé toute la journée après l'agression de cinq contrôleurs samedi après-midi aux Mureaux (Yvelines) sur la ligne Paris-Mantes-la-Jolie (Yvelines) par un groupe de jeunes, dont deux ont été interpellés et devaient être jugés lundi en comparution immédiate. Le trafic avait repris normalement lundi matin.