La circulation est toujours difficile dans le sud de la France et en Corse

TRANSPORTS Gare à la neige et au verglas qui perturbent encore le trafic...

C.C. avec agence

— 

JP. PELISSIER / REUTERS

Cet article est actualisé régulièrement, cliquez ici pour rafraîchir

Les fortes chutes de neige de lundi continuer de perturber le trafic sur les routes du sud de la France.

>> Toutes les conditions de circulation en temps réel, c'est par ici

Pyrénées Orientales

La liaison autoroutière entre Barcelone et Perpignan a été rétablie mardi peu avant midi après avoir été fermée lundi soir en raison des fortes chutes de neige, selon la préfecture des Pyrénées Orientales. Plusieurs milliers de poids lourds étaient bloqués de part et d'autre de la frontière franco-espagnole depuis lundi en fin de journée.

L'aéroport de Perpignan devait rouvrir dans l'après-midi.

Dans ce département, l’autoroute A9 est toujours coupée à hauteur du Perthus, dans les deux sens de circulation. Bison Futé déconseille fortement aux usagers de circuler pour l’instant dans les Pyrénées Orientales, les chaussées sont enneigées et verglacées rendant la circulation trés délicate. Les opérations de déneigement sont en cours.

En conséquence, «la circulation des véhicules supérieur à 3.5T est interdite sur tout le département, ainsi que le transport de personnes». Des mesures de stockage de poids lourds sont toujours en cours sur les autoroutes: A54, A9, A61. Les poids lourds retenus en France et en Espagne par les intempéries se comptent par milliers, s'échelonnant jusqu'à l'Hérault à l'Aude ou à Gérone de l'autre coté de la frontière.

700 personnes ont déjà passé la nuit dans diverses salles communales le long de l'A9 et 500 passagers de cars ont dormi à l'intérieur de l'aire de repos «Villages catalans», la dernière sur l'A9 avant l'Espagne.

A Perpignan, ce sont 300 personnes qui ont dormi dans deux gymnases de la ville, pour l'essentiel des voyageurs en transit à l'occasion de voyages scolaires ou du troisième âge.

La préfecture n'a déploré aucun malaise ou problème sanitaire chez ces naufragés. «On y verra plus clair en fin de matinée», déclare-t-on à la préfecture.

Hérault et Gard

La préfecture de l'Hérault a décidé ce mardi de fermer tous les accès de l'autoroute A9 aux véhicules en direction de l'Espagne, en raison de l’importance de la circulation des poids lourds qui reprenaient la route après avoir été immobilisés en raison des intempéries.

«Pour éviter aux automobilistes d’être bloqués au milieu des poids lourds, le préfet de l’Hérault a décidé d’interdire jusqu’à nouvel ordre l’accès à l’ensemble des entrées sur l’autoroute A9 dans le sens Nord-Sud», indique un communiqué de la préfecture.

Ce mardi matin, le préfet de l'Hérault, Claude Balland, avait pourtant autorisé la reprise de la circulation des poids lourds immobilisés en raison de l'épisode neigeux qui a touché le Sud à partir de dimanche soir. Selon la préfecture, près de 3.500 véhicules étaient dans cette situation et devaient reprendre la route ce mardi.

«Aujourd'hui, il faut réécouler tout ce flot de poids lourds», a justifié Claude Balland sur France Bleu Hérault.


Bouches-du-Rhône

Dans les Bouches-du-Rhône, les 300 poids lourds stockés sur l'A54 en direction de l'Espagne, entre Salon-de-Provence et Saint-Martin, ont été autorisés à reprendre la route depuis mardi matin, a indiqué la préfecture de ce département.

Aude

Dans ce département, la circulation est toujours délicate dans les deux sens sur l’autoroute A61, et difficile sur une grande partie du  réseau secondaire. «La circulation des véhicules supérieur à 7.5T est interdite sur tout le département», précise Bison Futé.

L'aéroport de Carcassonne, base de la compagnie low-cost irlandaise Ryannair, était fermé mardi, selon la préfecture de l'Aude.

Corse

Sur l'Ile de Beauté, où la vigilance orange est maintenue, Bison Futé recommande aux usagers ne disposant pas d’équipements spéciaux de différer leur déplacement. Les préfectures des deux départements corses ont déconseillé les déplacements et les transports scolaires ont été interdits en Haute-Corse.

Les équipements spéciaux sont obligatoires en montagne notamment pour franchir le col de Vizzavona (1.163 mètres) sur la RN 193 reliant Ajaccio à Bastia, interdit aux véhicules tractant une remorque.

Plusieurs autres cols de Haute-Corse sont fermés en attendant d'être déneigés, comme ceux de Teghime (536 m), sur la RD 81, entre Bastia et Saint-Florent, et San Stefanu (368 m), sur la RD 82. En Corse-du-Sud, le col de Bavella (1.218 m), sur la RD 268 reliant les côtes est et ouest, est également fermé.

Lourde et collante, la neige perturbe également la circulation sur la RN 193 au sud de Bastia et sur la côte orientale.

Aucun accident important n'avait été signalé mardi midi et l'approvisionnement des villages de montagne ne posait pas de problème. Les trafics aérien et maritime n'ont pas été perturbés par ces intempéries.

>> Toutes les prévisions météorologiques, c'est par ici

Et chez vous, il neige? Envoyez-nous vos photos en cliquant ici