Quelques maisons inondées en Basse-Normandie

INTEMPERIES Les vagues pourraient atteindre 3 mètres par endroit et provoquer des inondations, la préfecture appelle à la prudence...

B.D., O.R. avec agence

— 

La moitié nord de la France se prépare à affronter une forte tempête arrivant lundi soir par l'Ouest, les autorités multipliant les mesures de précaution comme l'interdiction du trafic aérien en Ile-de-France.
La moitié nord de la France se prépare à affronter une forte tempête arrivant lundi soir par l'Ouest, les autorités multipliant les mesures de précaution comme l'interdiction du trafic aérien en Ile-de-France. — Fred Tanneau AFP

Ce n'est pas un tsunami, mais attention quand même. Une alerte a été lancée en Basse-Normandie par la préfecture: de «très fortes vagues» sont attendues ce jeudi sur les côtes du Calvados et de la Manche, avec un risque de «débordement» sur le littoral, selon les autorités préfectorales.

>> Consulter ici les webcams situées en Normandie en cliquant ici

Les vagues, d'une hauteur moyenne de 2,5 mètres, pourront atteindre localement 3 mètres en raison d'un vent de nord-est de 60 à 80 km/h, conjugué à une marée élevée (coefficient 102). Le risque a été identifié sur les côtes ouest du Calvados et est de la Manche, le secteur le plus exposé courant de Port-en-Bessin, dans le Calvados, à Barfleur à la pointe est de la Manche, selon la préfecture de région.

Quelques maisons inondées

Quelques maisons ont été inondées en milieu de journée à Saint-Marcouf de l'Isle, dans la Manche. «Quelques maisons sont inondées avec plus de 10 cm d'eau mais pas évacuées, les habitants voulant rester. Des rues sont inondées, la mer passe en torrent par dessus la digue et se déverse dans le marais. Les pompiers pompent», a indiqué vers 12h30 le maire adjoint de Saint-Marcouf Benoît Endelin.

«C'était très impressionnant, y'avait toutes les télés», confie une habitante, contactée par 20minutes.fr. Un de ses voisins précise néanmoins: «J'habite à côté de la mer, mais pas dans le même secteur. Ici, les vagues sont fortes, il y a de l'écume, mais c'est tout.».

Les pompiers de la Manche avaient pour leur part relevé quatre maisons inondées vers 14h30, alors que la marée refluait depuis plus d'une heure. Des pompes étaient toujours en route à ce moment, ont-ils précisé.

Les pompiers du Calvados n'ont pas eu à intervenir. Météo France a relevé comme prévu des vents de 70 à 80 km/heure en rafales, avec des vagues de 2,50 mètres en moyenne, et pic à 3 mètres.

Coefficient de marée fort, digues fragilisées

«Des vagues comme celles-là on en a plusieurs dizaines de fois par an dans notre région, mais il y a eu un avis des autorités car le coefficient de marée est fort (102) et les digues ont été fragilisées ces derniers jours», a indiqué Hubert Canu, de Météo France Cherbourg.

La plupart des routes côtières étaient interdites à la circulation par précaution sur la côte est de la Manche, ont précisé les pompiers. Le risque d'inondation a été identifié sur les côtes ouest du Calvados et est de la Manche, le secteur le plus exposé courant de Port-en-Bessin (Calvados) à Barfleur à la pointe est de la Manche, entre 11H00 et 13H00.

La préfecture de la Manche invite à la «plus grande vigilance» et conseille aux riverains de prendre «toutes les précautions utiles afin de parer aux risques ponctuels d’inondations».