Tempête Xynthia: comment se faire indemniser

PRATIQUE Avant tout il faut déclarer le sinistre à son assureur...

C. L. Avec agence

— 

la ville de Chatellaillon, gravement touchée par la tempête Xynthia, le 28 février 2010.
la ville de Chatellaillon, gravement touchée par la tempête Xynthia, le 28 février 2010. — SAURA PASCAL/SIPA/

Après le drame, la paperasse. La tempête Xynthia avait à peine fini de faire des ravages, que la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA) rappellait, dès dimanche dans un communiqué, comment les victimes pouvaient se faire indemniser. «Tous les contrats d'assurance de biens comportent une garantie tempête», précise-t-elle an préambule. Avant tout sachez que vous avez cinq jours pour déclarer les dégâts à votre assureur, s’ils sont consécutifs de la tempête Xynthia et dix jours s’ils sont classés en zone de catastrophe naturelle. Le mieux est de prendre rendez-vous avec lui ou d’envoyer un recommandé.

Pour les bâtiments

Pour les bâtiments, «tous les contrats d’assurance de biens (multirisques habitation, multirisque entreprise, etc) comportent une garantie tempête», indique la FFSA. En conséquence, «tout détenteur d’un tel contrat sera indemnisé pour les dommages matériels qu’il aura subis du fait du vent».

Ces contrats couvrent également «les dommages causés par la pluie à l’intérieur du bâtiment», précise-t-on de même source, et «la mise en jeu de cette garantie ne nécessite pas la reconnaissance d’un état de “catastrophe naturelle”».

En revanche, s’il y a eu des inondations, cela relève de l’état de catastrophe naturelle. Pour cela il faut qu’un arrêté ministériel soit pris, cela devrait être fait dès ce lundi.

Pour les véhicules

En ce qui concerne les véhicules, «les dommages causés par l’effet du vent sont pris en charge si le contrat comporte une garantie incendie ou dommages».

Monter un dossier

Dans tous les cas, il faut monter un dossier. Pour cela il faut prendre des photos des dégâts et y ajouter, si elles n’ont pas disparu des photos et factures des éléments endommagés, le contrat de location… tout ce que vous pouvez trouver pour attester du préjudice subi. De même, il faut garder les meubles, les objets abîmés le temps que l’expert passe les voir.

Pour plus d'informations et de conseils pratiques, la FFSA renvoie sur son site internet www.ffsa.fr.

>> Pour voir des photos de la tempête c'est par ici.

Vous avez été touché par la tempête, envoyez vos photos en cliquant ici.