Nadine Morano va faire interdire la campagne choc anti-tabac

COMMUNICATION Pour la secrétaire d'Etat à la Famille, la comparaison avec une fellation forcée ne passe pas...

J. M. avec agence
— 
Nouvelle campagne de communication de l'association des Droits des non fumeurs
Nouvelle campagne de communication de l'association des Droits des non fumeurs — BDDP

L'association Droits des non fumeurs (DNF) pensait avoir réussi son buzz, c'était compter sans Nadine Morano. La secrétaire d'Etat à la Famille a annoncé qu'elle allait demander, «au titre de l'outrage public à la pudeur», l'interdiction de la nouvelle campagne qui compare le tabagisme à un fellation contrainte.

 

«Il y a d'autres campagnes à faire que cela»

 

«Cette suggestion me semble intolérable On peut choquer sur le tabac, cela ne me dérange pas, mais il y a d'autres campagnes à faire que cela», a expliqué la secrétaire d'Etat au micro de RMC.

 

«Il y a d'autre moyens pour expliquer aux jeunes que la cigarette rend dépendant, au moment où on lutte contre la pédopornographie», a ajouté la secrétaire d'Etat, jugeant cette campagne anti-tabac «profondément choquante».

 

Roselyne Bachelot ne dit pas autre chose. La ministre de la Santé «approuve tout ce qui dénonce la manipulation des jeunes consommateurs par les fabricants de tabac». Mais si elle reconnaît l'efficacité des «campagnes choc», point trop n'en faut. «Je comprends que cette campagne puisse choquer parce qu’elle est inappropriée», a estimé la ministre.

 

Des photos «infiniment dérangeantes»

 

Les ministres partagent donc l'avis de la présidente de l'association Enfance et Partage. «Cette campagne est allée trop loin», déplorait dès vendredi Christiane Ruel sur 20minutes.fr, jugeant ces photos «infiniment dérangeantes.»

 

Gerard Adureau, le président de l'association DNF, avait de son côté assuré que ces visuels «se contentent d’évoquer l’autorité, la soumission. On peut y voir par exemple un adulte qui met la main sur la tête de son enfant, et qui ainsi exerce son autorité». Une ligne de défense qui n'aura pas fait mouche.