Marie-Pascale Treiber: «Les charges contre lui étaient trop lourdes»

JUSTICE L'ex femme de Jean-Pierre Treiber témoigne après son suicide en prison...

Avec agence

— 

Marie-Pascale Treiber, l'ex femme de Jean-Pierre Treiber, le 14 octobre 2009.
Marie-Pascale Treiber, l'ex femme de Jean-Pierre Treiber, le 14 octobre 2009. — SIPA

Les charges qui pesaient sur Jean-Pierre Treiber «étaient trop lourdes et il savait qu'à la barre il ne pourrait pas se contenter de clamer son innocence», a déclaré son ex-femme Marie-Pascale dans un entretien au point.fr.

«Avec le procès qui approchait, il était acculé, il savait qu'à la barre (...) il ne pourrait pas se contenter de clamer son innocence comme il l'a toujours fait. Les charges contre lui étaient trop lourdes», affirme la femme dont le divorce d'avec Jean-Pierre Treiber devait être prononcé dans les tout prochains jours.

«Un énorme gâchis»

A propos du suicide de son mari en prison, Marie-Pascale Treiber estime que «c'est un énorme gâchis». «Je pense d'abord aux familles des victimes qui n'auront jamais de procès et ne pourront jamais connaître la vérité», affirme-t-elle plus loin.

Dans un livre paru en octobre, Marie-Pascale Treiber brossait de son mari un portrait au vitriol et évoquait «un homme imprévisible, manipulateur, extraordinairement pervers, dans les mains de qui j'étais un jouet et qui prenait plaisir à me persécuter et à me détruire». Dans cette interview, elle parle d'un «homme au double visage». «D'un côté il était sympathique et charmeur, de l'autre manipulateur et sombre. Il a glissé sur une mauvaise pente. J'ai essayé de le retenir. En vain.»