Gastro: Le plus dur est derrière nous

EPIDEMIE Plus de 2 millions de personnes ont tout de même été atteintes...

J. M. avec agence

— 

Les députés ont adopté jeudi une disposition reconnaissant la méthode du testing auprès des médecins et autres professionnels de santé afin de confondre ceux qui refuseraient de soigner un patient titulaire de la CMU ou en raison de ses moeurs ou de son origine.
Les députés ont adopté jeudi une disposition reconnaissant la méthode du testing auprès des médecins et autres professionnels de santé afin de confondre ceux qui refuseraient de soigner un patient titulaire de la CMU ou en raison de ses moeurs ou de son origine. — Patrick Bernard AFP/archives

L'épidémie de gastro-entérite poursuit sa «décrue». Mais selon le réseau Sentinelles-Inserm, le mal a déjà touché plus de 2 millions de personnes en France métropolitaine en sept semaines.

 

>> La carte de France des diarrhées aigües, c'est par ici

 

Quelque 251.000 nouveaux cas de diarrhées aiguës ont été enregistrés la semaine dernière, selon les médecins du réseau. Le profil-type de la victime: un jeune, l'âge médian était de 25 ans, même si les malades sont âgés de 1 mois à 96 ans.

 

>> La gastro, comment en venir à bout? Tous les conseils d'un pro, c’est par là

 

Mauvaise nouvelle: si la gastro se calme, une «forte» activité de varicelle a été relevée dans plusieurs régions.

 

>> Pour savoir si vous êtes concernés, cliquez ici