A Caen, une bombe de 500kg a été désamorcée

FAIT DIVERS Elle datait de la dernière guerre et a nécessité l'évacuation d'une partie de la ville...

Avec agence

— 

Une bombe de 500kg datant de la Seconde guerre mondiale a été désamorcée à Caen, le 14 février 2010.
Une bombe de 500kg datant de la Seconde guerre mondiale a été désamorcée à Caen, le 14 février 2010. — K. TRIBOUILLARD / AFP

Une opération de déminage d'une bombe américaine datant de la Seconde guerre mondiale a été menée avec succès dimanche à Caen où 20.000 personnes évacuées ont pu regagner leurs domiciles plus tôt que prévu, a constaté un correspondant de l'AFP. «Ca s'est très bien passé, ça a été plus rapide (que prévu), les Caennais ont été très disciplinés», a indiqué le préfet du Calvados Christian Leyrit, au terme de l'une des plus importantes opérations jamais organisées en France.

Une bombe de 500kg

Plus de 15% de la population de la ville avait été évacués à 9h afin que les démineurs puissent opérer en début d'après-midi. Selon le préfet, seule une centaine de personnes, pour beaucoup âgées, avaient refusé d'être évacuées et avaient signé une décharge pour pouvoir rester chez elle.

L'engin à désamorcer, une bombe de 500 kg dont 265 d'explosif, avait été retrouvé fin janvier en centre-ville, à l'occasion d'un chantier sur le campus universitaire. Pour le neutraliser, il a fallu fermer une zone de 800 mètres de rayon, incluant le petit quartier touristique de Vaugueux. Dès 13h45, les sirènes ont retenti dans la ville pour indiquer la fin de l'opération, au lieu de 17h comme prévu.

Stockée en lieu sûr

La bombe a été stockée en un lieu tenu secret près de Caen et sera à terme détruite sur le site militaire de Fontevraud (Maine-et-Loire). Une seconde bombe, anglaise celle-là, mais de même puissance, a également été désamorcée dimanche matin dans une zone d'activités à Colombelles, entre Caen et Cabourg. Un périmètre de sécurité de 540 mètres avait été mis en place mais sans aucune évacuation, a précisé le préfet.