L'interdiction du Bisphénol A bientôt examinée par le Sénat

SANTE La proposition de loi sera à l'ordre du jour le 24 mars...

Avec agence

— 

Le bisphénol A est présent dans de nombreux plastiques alimentaires.
Le bisphénol A est présent dans de nombreux plastiques alimentaires. — SIPA
La proposition de loi du Rassemblement démocratique et social européen (RDSE) visant à interdire le bisphénol A dans les plastiques alimentaires sera examinée en séance le 24 mars par le Sénat, a indiqué lundi 8 février le Rassemblement démocratique et social européen, formé majoritairement par des radicaux de gauche.

Dans un nouvel avis rendu public vendredi 5 février, l’Afssa fait état «de signaux d'alerte» dans de nouvelles études sur le bisphénol A, à savoir «les troubles du comportement, la fertilité, le développement de cancers, le diabète et l’obésité», selon le RDSE qui cite l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) et une étude publiée fin 2009 dans la revue Environmental Health Perspectives.

Article unique

Les sénateurs RDSE, «en application du principe de précaution», «demandent l’interdiction de la fabrication, l'importation, l'offre, la détention en vue de la vente ou de la distribution à titre gratuit, la mise en vente, la vente ou la distribution à titre gratuit de plastiques alimentaires contenant du bisphénol A+», indique leur communiqué.
Concerne :
Le bisphénol A est un produit chimique utilisé dans la fabrication d'un plastique dur transparent, le polycarbonate, employé notamment pour la fabrication des biberons ou les bonbonnes d'eau. Il est présent aussi dans les résines époxy qui tapissent l'intérieur des boîtes de conserve et des cannettes.