Premier bilan Par Fillon Et Besson

— 

Oublié le « colloque final » qui devait être présidé par Nicolas Sarkozy. C'est finalement François Fillon qui prendra la parole, aujourd'hui, lors d'un « séminaire gouvernemental », pour tirer les premières conclusions du débat sur l'identité nationale, initiative lancée par Eric Besson en novembre. Le Premier ministre devra « dire ce qu'il retient » d'un débat qui a été très critiqué.

Accusées d'avoir « libéré la parole raciste » et « islamophobe », les discussions qui se sont tenues pendant trois mois dans les préfectures et sous-préfectures ont donné lieu à plusieurs dérapages. « Du fait de l'intervention de perturbateurs extérieurs », précise Eric Besson. Le ministre de l'Immigration estime tout de même que « les 350 débats locaux se sont très bien déroulés » et qu'il faut les « pérenniser, au-delà de telle ou telle échéance électorale ». Car quelques mois d'échanges n'auront peut-être pas suffi à apporter une réponse à la question : « Qu'est-ce qu'être français ? ». W

B. T.