Avalanches mortelles dans les Alpes-du-Sud

DRAME Le ski hors-piste a fait ses premières victimes...

J. M. avec agence

— 

Un agent EDF de 48 ans est mort samedi, emporté par une avalanche alors qu'il effectuait des relevés en aval du barrage du Mont-Cenis (Savoie), à la frontière franco-italienne, a-t-on appris dimanche auprès des CRS.
Un agent EDF de 48 ans est mort samedi, emporté par une avalanche alors qu'il effectuait des relevés en aval du barrage du Mont-Cenis (Savoie), à la frontière franco-italienne, a-t-on appris dimanche auprès des CRS. — AFP/CRS DES ALPES

Deux morts et un blessé. Le premier jour des vacances s’est soldé par un triste bilan samedi dans les Alpes de Sud. Deux skieurs hors pistes sont décédés, emportés par des avalanches, et un secouriste a été blessé. Les incidents se multiplient depuis vendredi, malgré les mises en garde des services de Météo France.

 
Infortunes diverses
 
Le premier décès est survenu dans le secteur de la station de La-Foux-d'Allos (Alpes-de-Haute-Provence). Un groupe de cinq skieurs, âgés de 30 à 40 ans et originaires de la région, se trouvait sur un secteur hors-piste, accessible depuis les remontées mécaniques, quand trois personnes ont été emportées par une coulée de neige. Deux ont été sorties indemnes par les secours mais un homme est décédé, selon le sous-préfet de Forcalquier.
 
A Isola 2000 (Alpes-Maritimes), un homme de 26 ans qui skiait hors-piste, porté disparu dans l'après-midi, a été retrouvé mort enseveli sous la neige. Un pisteur a été emporté par «une plaque à vent» en se rendant sur les lieux. Il a pu être immédiatement secouru et ses jours ne sont pas en danger, selon le directeur du domaine skiable.
 
Météo France avait prévenu
 
Plus tôt dans la journée, un moniteur de ski a été sorti indemne samedi d'une coulée de neige à proximité du domaine skiable de Serre Chevalier. L’homme a été dégagé par ses amis, avec qui il skiait hors-piste. Deux skieurs en hors-piste, dont un guide italien, ont également été emportés samedi par des avalanches dans les Alpes suisses mais ont pu être dégagés sains et saufs.
 
Les services de Météo France avaient pourtant mis en garde contre un risque élevé d'avalanches vendredi et samedi sur les massifs alpins, en raison d'importantes chutes de neige et de la formation de plaques à vent.