Un lycéen tabassé à la récré à Vitry-sur-Seine

Fait Divers Plusieurs jeunes sont venus le chercher à l'intérieur même du lycée...

William Molinié

— 

L’agression s’est déroulée à la fin de la récréation. Un garçon de 14 ans a été passé à tabac, mardi matin, au sein même de l’établissement où il est scolarisé, le lycée Adolphe-Chérioux à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne).

Vers 11 h, entre 5 et 7 jeunes, cagoulés, se sont introduits dans le parc du lycée et s’en sont pris à un élève de 14  ans, qui a dû être conduit à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. «Il a été retrouvé avec une plaie de couteau à la cuisse gauche, un saignement abondant à l’oreille et les yeux tuméfiés à cause du gaz lacrymogène», explique-t-on au parquet de Créteil.

Un coup de feu et deux interpellations

Par ailleurs, des témoins ont entendu un coup de feu. Il pourrait s’agir d’un pistolet à grenaille. «Mais on ne sait pas si le jeune a été touché. Apparemment le coup a été porté vers le ciel», complète une source policière.

A midi, deux garçons de 16 et 17 ans ont été interpellés. «Les policiers ont visionné la vidéosurveillance. Deux des agresseurs ont été repérés grâce au signalement vestimentaire», complète une source judiciaire. Le motif de l’agression n’était toujours pas connu ce mardi soir. Tous les protagonistes habitent Thiais, une commune voisine. L’enquête a été confiée à la sûreté territoriale du 94.

«Mesures de protection»

Les professeurs du lycée ont écrit dès mardi une lettre ouverte, indiquant que «le trafic de stupéfiants, le racket, les violences physiques et sexuelles faisaient partie de [leur] quotidien».

Joint par 20 Minutes, le recteur de l’académie de Créteil, William Marois, a assuré avoir pris des mesures de protection. «Les équipes mobiles de sécurité renforcées vont être doublées sur place mercredi. L’établissement est très vaste. Il faudra sans doute travailler pour mieux protéger l’enceinte.»

Suite à de nombreux dérapages, nous avons décidés de fermer cet article aux commentaires.