Un policier blessé par un tir de plomb à Villiers-le-Bel

FAIT-DIVERS Son Unité territoriale de quartier a été prise pour cible dimanche soir...

Avec agence

— 

Un policier a été touché par des plombs, dimanche 31 janvier 2010, à Villiers-le-Bel.
Un policier a été touché par des plombs, dimanche 31 janvier 2010, à Villiers-le-Bel. — IDE

Un policier en patrouille a été légèrement blessé dimanche soir à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise) «par un tir de plomb» et une enquête a été ouverte, a-t-on appris lundi de sources policières.

Une patrouille de l'Unité territoriale de quartier (UTeQ) a été prise pour cible par des jeunes gens qui ont notamment jeté des engins incendiaires en leur direction dimanche vers 22h.

Un policier de l'UTeQ aurait également été visé au jugé «par un tir de plomb», sans doute une arme à feu, selon les sources, et touché légèrement à la main. Il devait être hospitalisé lundi, selon une source proche du dossier.

Agresseurs présumés mis en fuite

Les policiers ont répliqué «avec leurs armes de défense et mis en fuite leurs présumés agresseurs», ont indiqué les sources. Deux douilles d'une arme de calibre 9mm ont par ailleurs été retrouvées sur les lieux.

Le 25 novembre 2007, la mort de deux adolescents, tués dans une collision entre leur moto et une voiture de police avait été suivi de deux jours de violences entre jeunes et forces de l'ordre à Villiers.

Une centaine de policiers avaient été blessés par des tirs d'armes à feu, un commissaire roué de coups, des bâtiments publics et des commerces détruits.

En raison de débordements, cet article est fermé aux commentaires.