Les tarifs des autoroutes augmentent de 0,5%

TRASNPORTS La hausse entre en vigueur le 1er février...

Avec agence

— 

François Fillon a annoncé vendredi en Haute-Savoie le déblocage "sans tarder" de trois projets autoroutiers" qui, selon son entourage, étaient gelés depuis le Grenelle de l'environnement, dans les Landes, en Seine-Maritime et dans le Bas-Rhin.
François Fillon a annoncé vendredi en Haute-Savoie le déblocage "sans tarder" de trois projets autoroutiers" qui, selon son entourage, étaient gelés depuis le Grenelle de l'environnement, dans les Landes, en Seine-Maritime et dans le Bas-Rhin. — Raymond Roig AFP

Les nouveaux tarifs des péages des autoroutes françaises, qui entrent en vigueur lundi 1er février avec des augmentations moyennes limitées à 0,5% au maximum, ont été publiés dimanche au Journal officiel.

Selon un arrêté pris le 27 janvier par le ministère de l'Ecologie et du Développement durable, les tarifs gagneront 0,41% sur le réseau de la société concessionnaire Cofiroute pour les véhicules légers (classe 1), tandis que les Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR) et leur filiale Autoroutes Rhône-Alpes (Area) appliqueront une hausse de 0,5%.

En fonction de l’inflation

Comme prévu, la Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France (Sanef, groupe Abertis) et la Société des autoroutes Paris-Normandie (SAPN), sa filiale, n'augmentent pas leurs tarifs cette année, après la hausse du 1er juin. Les hausses sont calculées en fonction de l'inflation et des contrats de plan passés avec l'Etat, qui fixent pour plusieurs années le montant des investissements prévus sur le réseau.

Par ailleurs, la plupart des sociétés viennent de s'engager à investir plus d'un milliard d'euros pour «verdir» leur réseau, en échange d'un allongement d'un an de leurs concessions.

>> Que pensez-vous de cette augmentation des tarifs? La trouvez-vous justifiée? Allez-vous continuer à prendre l'autoroute? Débattez-en ci-dessous dans les commentaires.