L'école épuise les petits Français

EDUCATION NATIONALE La semaine de quatre jours est néfaste pour la santé des enfants, selon des médecins...

M. L.

— 

La mise en place d'une base de données informatisée, baptisée "base élèves", dans des écoles maternelles et primaires inquiète enseignants, parents et associations de défense des droits de l'homme qui y voient une dérive vers le "fichage" des enfants.
La mise en place d'une base de données informatisée, baptisée "base élèves", dans des écoles maternelles et primaires inquiète enseignants, parents et associations de défense des droits de l'homme qui y voient une dérive vers le "fichage" des enfants. — Mychele Daniau AFP/Archives

Les cartables ne sont plus les seuls boulets accusés de détruire la santé des écoliers. Le rythme scolaire, surchargé et mal organisé, les épuise, dénonce l'Académie nationale de médecine.

Tout d'abord, les scientifiques épinglent dans leur rapport la semaine de quatre jours, instaurée en septembre 2008, la jugeant trop chargée pour des enfants. Des semaines étalées sur quatre jours et demi ou sur cinq jours seraient plus adéquates, estiment-ils.

Réveil difficile

Ensuite, commencer les cours à 8h30, selon eux, c'est trop tôt. Cet horaire conduit l'enfant à arriver fatigué à l'école, «quelle que soit la durée de son sommeil», réduisant ainsi son attention en cours. Par ailleurs, les journées des marmots sont trop longues d‚après le rapport. Six heures assis sur une chaise, c'est trop long. Le rapport préconise donc cinq heures quotidiennes de cours, agrémentées d'une heure d'étude en fin de journée.

Enfin, outre des journées moins longues, davantage de sommeil, les médecins veulent augmenter la fréquence des vacances scolaires. L'idée serait de raccourcir les vacances estivales en contrepartie.   

Et vous, estimez vous que le rythme scolaire en école primaire est mal organisé et qu'il nuit à la santé des enfants? Exprimez-vous dans les commentaires ci-dessous.