Dix-neuf réfugiés kurdes libérés par la justice à Toulouse

IMMIGRATION Ils sont désormais tous en liberté...

Avec agence

— 

123 Kurdes avaient débarqué en Corse le 22 janvier 2010
123 Kurdes avaient débarqué en Corse le 22 janvier 2010 — E. CABANIS / AFP

Un juge de la liberté et de la détention de Toulouse a ordonné ce lundi la remise en liberté de 19 clandestins transférés samedi de Corse, où ils ont été découverts vendredi avec 104 autres réfugiés kurdes, selon leur avocat Maître Julien Brel.

Cette libération fait suite à celle, ordonnée ce lundi matin, des dix migrants kurdes détenus  au centre de rétention administrative (CRA) de Lyon. Dans son rendu, le juge de la liberté et de la détention (JLD) a décrit la procédure «comme grossièrement irrégulière» et assuré qu'il y avait «largement de quoi annuler la décision» de la rétention administrative.

Dimanche, les JLD de Marseille, Nîmes et Rennes, avaient permis la libération de 94 migrants détenus dans les CRA de ces villes. Tous les réfugiés kurdes arrivés en Corse vendredi sont désormais libres.