Une nouvelle photo pour relancer l'affaire Estelle Mouzin

DISPARITION Une photo vieillie de la fillette a été diffusée...

Avec agence
— 
Montage photo réprésentant Estelle Mouzin au moment de sa disparition et un portrait de la fillette vieillie.
Montage photo réprésentant Estelle Mouzin au moment de sa disparition et un portrait de la fillette vieillie. — TF1
Un nouvel appel à témoins avec la publication d'une photographie vieillie d'Estelle Mouzin, d'un numéro vert et d'une adresse internet a été lancé mardi par la police dans l'affaire de cette fillette disparue le 9 janvier 2003, a annoncé une source proche du dossier.
 
La photographie d'Estelle Mouzin, disparue il y a sept ans à l'âge de 9 ans, a pu être vieillie par ordinateur grâce à une «technique scientifique de l'organisme américain National center for missing and exploited children (NCMEC) qui permet de projeter 7 ans après comment le visage de la fillette aurait pu être aujourd'hui» à l'âge de 16 ans, a expliqué à l'AFP cette source.
 
La décision de diffuser cette photographie vieillie a été prise de manière «collective», entre «la juge d'instruction, les enquêteurs et en accord avec les parents de la jeune disparue» dans le but d'«amener de nouveaux témoignages».

«Il faut toucher la bonne personne»
Toute personne pouvant fournir des éléments doit prévenir les policiers de la brigade criminelle de la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) de Versailles (Yvelines) au numéro vert 0800.33.60.98 ou envoyer un message à l'adresse suivante: estelle.info@interieur.gouv.fr
 
Estelle, alors âgée de 9 ans, a disparu le 9 janvier 2003 vers 18h entre son école et son domicile, à Guermantes en Seine-et-Marne, le long d'un itinéraire d'environ un kilomètre.
 
Une nouvelle émission de TF1, appelée Disparitions et mettant l'accent sur les disparitions d'enfants, diffusera mardi à 23h15 un reportage qui revient sur l'affaire et dans lequel la photographie vieillie d'Estelle sera diffusée.
 
«Tout est bon à partir du moment où ça peut apporter quelque chose», a expliqué le père d'Estelle, Eric Mouzin, lors d'une marche silencieuse organisée à Guermantes le 9 janvier. Il a par ailleurs confié avoir eu «un drôle de sentiment» en voyant cette photo. «Ce n'est toutefois pas la photo qui sera le plus important dans cette émission, mais surtout l'appel à témoins qui sera lancé: il faut toucher la bonne personne», a-t-il déclaré.