Jeudi-Noir: La justice ordonne l'expulsion des militants de la place des Vosges

LOGEMENT Le tribunal d'instance a demandé «l'aide de la force publique faute de départ volontaire»...

J. M. avec agence

— 

Des membres du collectif Jeudi-Noir occupent le 31 octobre 2009 un local de 2.000 m2 place des Vosges, dans le 4e arrondissement de Paris.
Des membres du collectif Jeudi-Noir occupent le 31 octobre 2009 un local de 2.000 m2 place des Vosges, dans le 4e arrondissement de Paris. — F. GUILLOT / AFP
La justice a ordonné ce lundi l'expulsion des militants du collectif Jeudi-Noir, installés dans un bâtiment abandonné depuis 44 ans de la place des Vosges à Paris.

Le tribunal d'instance du 5e arrondissement de Paris, qui statuait en référé, a ordonné «l'expulsion (...) au besoin avec l'aide de la force publique faute de départ volontaire, à compter du 8e jour du prononcé de la présente ordonnance», soit à compter de lundi 25 janvier.

La propriétaire en maison de retraite


La tutrice légale de la propriétaire de cet hôtel particulier de 1 000 m² habitables
avait intenté une action contre les squatteurs le 31 octobre, afin d'obtenir leur expulsion.

La propriétaire
, aujourd'hui âgée de 87 ans, vit depuis plus de deux ans dans une maison de retraite à la suite d'une fracture du fémur.