L'ex-femme de Bertrand Cantat s'est suicidée

FAITS-DIVERS Elle a été retrouvée pendue chez elle, en présence du chanteur et leurs enfants...

J. M.

— 

Kristina Rady au procès de son ex-mari Bertrand Cantat, le 16 mars 2004 à Vilnius
Kristina Rady au procès de son ex-mari Bertrand Cantat, le 16 mars 2004 à Vilnius — Saulius Venckus/EPA/SIPA

Kristina Rady, ex-femme de Bertrand Cantat, a été été retrouvée pendue à son domicile bordelais ce dimanche. La mère des enfants du chanteur a mis fin à ses jours, selon le parquet, qui a confirmé une information de RTL.

Au moment du drame, le chanteur «était présent au domicile. Il dormait très certainement lorsque les choses se sont passées», selon une source proche de l'enquête citée par le site de la radio.

Autopsie lundi

«Il était très accablé. C'est un de ses enfants qui aurait découvert Mme Kristina Rady pendue», poursuit la source. Une lettre d'adieu a également été retrouvée.

La Direction interrégionale de la police judiciaire s'est déplacée sur les lieux, selon le site du quotidien Sud Ouest. Une enquête a été ouverte par le procureur de la République de Bordeaux, et une autopsie sera pratiquée lundi.

Ministre de la Culture

Kristina Rady avait soutenu Bertrand Cantat lors de son procès à Vilnius en 2004, où il avait été condamné pour l'assassinat de sa compagne Marie Trintignant. Âgée de 42 ans, la Franco-Hongroise était mère mère de deux enfants, Milo et Alice, 12 et 6 ans.

Née à Budapest, la jeune femme était traductrice, rédactrice, metteur-en-scène, productrice, et directrice artistique de festivals et événements. Elle aurait un temps été pressentie pour devenir ministre de la Culture en Hongrie.