Haguenau: Le corps calciné est bien celui du père des fillettes

FAITS-DIVERS Plus d'infos à venir...

Avec agence

— 

JOHANNA LEGUERRE / AFP
Le corps calciné découvert samedi dans une maison de Haguenau (Bas-Rhin) est bien celui du père des 3 fillettes égorgées, qui avaient en outre reçu chacune une balle dans la tête, a indiqué ce mardi le procureur de la République adjoint de Strasbourg, Claude Palpacuer.

Confirmation des thèses avancées

«Nous avons reçu les résultats des tests ADN et il s'agit bien du père», Cyril Mesbah, dont le cadavre calciné avait été découvert dans la maison en flammes, a indiqué le magistrat, ajoutant que cela confirmait l'hypothèse selon laquelle le père était à l'origine de leur mort.

Les prélèvements ADN effectués sur le cadavre, pourtant très endommagé par les flammes, ont pu être rapidement exploités par le laboratoire Codgen de Strasbourg, a-t-il ajouté.

En attendant l'autopsie des fillettes

Les résultats des autopsies pratiquées sur les trois enfants afin de déterminer les causes exactes de leur mort, et savoir notamment si on leur a éventuellement administré auparavant un somnifère, n'étaient en revanche pas disponibles dans l'immédiat, a-t-il ajouté.

Lundi, Claude Palpacuer avait indiqué que les trois fillettes retrouvées égorgées avaient aussi reçu chacune une balle de revolver dans la tête. Un revolver avait été découvert dans les décombres de la maison.

Drame familial

Les corps des fillettes, âgées de 5 à 13 ans, puis celui du père avaient été retrouvés samedi par les pompiers de Haguenau (Bas-Rhin), appelés samedi vers 8h pour un incendie dans une maison supposée vide.

Dès le début, la piste d'un drame familial était largement privilégiée par les enquêteurs, les parents des fillettes étant en instance de divorce.