Roquebrune: Un déséquilibré récidiviste poignarde trois personnes

FAIT DIVERS Dont un octogénaire blessé mortellement dans l'escalier de son immeuble...

Avec agence

— 

Carte de localisation de Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes) où un déséquilibré a tué un octogénaire, samedi 2 janvier 2010.
Carte de localisation de Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes) où un déséquilibré a tué un octogénaire, samedi 2 janvier 2010. — IDE

Le déséquilibré, qui a poignardé trois personnes, dont une mortellement, samedi dans un immeuble de Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes), s'en était déjà pris il y a quelques années au gardien de cette résidence, selon une source proche de l'enquête.

Selon la préfecture, il était «en régime de sortie d'essai».

L'homme avait poignardé à huit reprises en 2005 le gardien de l'immeuble où il habitait à l'époque, a précisé le quotidien Nice-Matin. Il avait été jugé irresponsable puis relâché.

Le parquet de Nice s'est refusé dimanche matin à tout commentaire sur cette affaire «avant la fin de la garde à vue», probablement lundi.

Le voisin s’interpose...

L'homme, âgé de 27 ans, a fait irruption samedi dans l'immeuble de Roquebrune. Il est monté directement au quatrième étage où il a porté des coups de poignard mortels à un homme de 80 ans.

Un voisin, entendant les cris de l'octogénaire, est venu à son aide mais a été à son tour frappé à la gorge. Gravement blessé, il a été hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger. L'épouse du voisin est également intervenue et a été poignardée à l'épaule.

Il habitait dans un appartement «médicalisé»

L'agresseur a été interpellé peu après, à Roquebrune, par la police de Menton grâce aux descriptions données par des témoins.

Selon Nice-Matin, l'homme, dont les crises de démence étaient connues, habitait dans un appartement «médicalisé» à Nice avec comme unique consigne de prévenir lorsqu'il sortait.