Les Français ne font plus confiance au gouvernement pour l'intégration

SONDAGE Pas plus que pour lutter contre le chômage, l'exclusion et la pauvreté...

Avec agence

— 

Eric Besson, ministre de l'Immigration, de l'Intégration, et de l'Identité nationale.
Eric Besson, ministre de l'Immigration, de l'Intégration, et de l'Identité nationale. — FACELLY / SIPA

Espoirs désenchantés? Selon un sondage Ifop sur l'état d'esprit de la population, publié dans Ouest-France Dimanche, les Français font de moins en moins confiance aux ministres en place pour favoriser l'intégration des personnes issues de l'immigration. Selon cette étude, 34% des Français interrogés ont confiance dans le gouvernement dans ce domaine, contre 41% il y a trois mois et 43% il y a un an.

D'autres domaines connaissent également un recul de la confiance, comme la lutte contre le chômage ou la lutte contre l'exclusion et la pauvreté, respectivement 28% et 26% des Français font confiance au gouvernement dans ces domaines, contre 32% pour il y a trois mois (pour les deux secteurs).

Optimistes pour leur avenir

L'environnement reste le domaine dans lequel les Français ont le plus confiance, avec un chiffre de 55%, mais moins qu'il y a trois mois (59%).

Plus globalement, les Français se disent à 55% optimistes pour leur avenir, soit le même score que lors de la précédente étude en septembre 2009, mais bien plus qu'en décembre 2008 où il étaient seulement 39% à se déclarer optimistes.


Méthode:
Ce sondage Ifop a été réalisé par téléphone les 17 et 18 décembre sur un échantillon de 974 personnes représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus, construit selon la méthode des quotas.