Gravement touchée par la grippe A, une maman voit enfin son bébé

SANTE Elle avait été placée en coma artificiel après l'accouchement...

Avec agence

— 

Une femme enceinte hospitalisée fin novembre à Marseille alors qu'elle était atteinte d'un forme grave de grippe A a enfin pu voir son enfant le 24 décembre, après avoir subi un accouchement par césarienne en urgence et avoir été placée en coma artificiel pendant plusieurs jours.
 
La jeune femme, âgée de 22 ans et enceinte de huit mois, a été victime d'une «forme très grave de grippe due au virus H1N1», explique l'Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) dans un communiqué.
 
D'abord adressée au centre hospitalier d'Avignon, elle a ensuite rejoint l'Hôpital de la Conception à Marseille où elle a été placée sous assistance respiratoire et a subi, en urgence, un accouchement par césarienne.
 
Détresse respiratoire aiguë
 
Le nouveau-né prématuré a été placé quelques jours en couveuse tandis que l'état de sa mère s'aggravait. «Elle présentait une forme très évoluée de syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) causé par la grippe», souligne l'AP-HM.
 
Elle a alors été placée sous assistance respiratoire extra-corporelle, reliée à un appareil qui épurait le gaz carbonique de son sang et l'enrichissait en oxygène.
 
Après l'admission de la jeune maman en réanimation à l'hôpital Sainte-Marguerite, cette assistance a été arrêtée le 9 décembre et la patiente a été progressivement réveillée du coma artificiel dans lequel on l'avait plongée.
 
Le 24 décembre, toute assistance respiratoire lui a été retirée et elle a pu, pour la première fois, prendre son enfant dans ses bras. Elle poursuit actuellement sa convalescence, a précisé l'AP-HM.