Grippe A (H1N1): A la rentrée, vous pourrez vous faire vacciner au boulot

SANTE Brice Hortefeux a annoncé un nouvel assouplissement du dispositif...

J. M. avec agence

— 

Vaccin contre la grippe A (H1N1).
Vaccin contre la grippe A (H1N1). — ZEPPELIN / SIPA

Brice Hortefeux a annoncé ce mercredi qu'à partir du 5 janvier, les grandes entreprises qui le souhaitent pourront proposer la vaccination contre la grippe A (H1N1) à leurs salariés.

«Après 6 semaines de campagne, 7% de la population (4,5 millions de personnes) est vaccinée», a indiqué le ministre de l'Intérieur lors d'une conférence de presse conjointe avec la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

Les centres restent le «pilier central»

«Le système des centres est désormais bien dimensionné pour faire face à la demande actuelle et future de la vaccination», a-t-il estimé, soulignant qu'ils ont «vocation à demeurer le pilier central du dispositif de protection».

Néanmoins, est prévue, à compter du 5 janvier l'ouverture «d'une capacité complémentaire en milieu professionnel», a-t-il indiqué, c'est à dire dans les grandes entreprises et administrations. «Nous allons signer une convention avec les entreprises qui le souhaitent», a précisé Brice Hortefeux.

Ouverture progressive de la vaccination dans les hôpitaux

Elles pourront procéder «de manière autonome» à la vaccination des salariés, voire à celle de leur famille, mais seront soumises aux mêmes contraintes que les centres, notamment en ce qui concerne la traçabilité des vaccins.

Le ministre a cité l'exemple de Michelin qui devrait commencer dès le 5 janvier à vacciner sur son site de Clermont-Ferrand (12.000 salariés). La vaccination dans les hôpitaux doit également faire l'objet d'une «une ouverture progressive».