Pour Pascal Clément, Nora Berra a «inventé» ses propos controversés sur les minarets

POLITIQUE Il prétend que c'est la secrétaire d'Etat aux Aînés qui en est l'auteur...

Avec agence

— 

WITT / SIPA

Le député UMP et ancien garde des Sceaux, Pascal Clément, a démenti mercredi sur RMC et France 3 avoir tenu les propos controversés sur les minarets que lui prête Nora Berra, affirmant qu'elle les avait «inventés».

Le député de la Loire est allé plus loin sur France 3 en déclarant que sa phrase controversée avait été «prononcée par Madame Berra. Elle en est l'auteur», ou alors qu'elle l'aurait «inventée»: «C'est un moyen de se faire remarquer».

Sur RMC, il a indiqué simplement avoir dit «que les minarets étaient régis par les codes de l'urbanisme qui sont le fruit de notre histoire et notre identité culturelle», ajoutant, sur France 3, «qu'aujourd'hui (...) dès que vous prononcez le mot minaret vous devenez raciste».

«Personne n'a vu partir Madame Berra»

Et le départ de la réunion de la secrétaire d'Etat? Pascal Clément a affirmé sur RMC que «personne n'a vu partir Madame Berra». «J'ai tenu à prendre la parole pour préciser que si j'étais hostile au port de la burqa, j'ai toujours été favorable à ce que chacun puisse pratiquer librement sa religion dans des lieux de culte décents», a poursuivi l'ancien garde des Sceaux.

Il a ajouté que Nora Berra «n'a pas prononcé mon nom une fois (mercredi matin) sur Europe 1 et n'a jamais cité mes propos parce qu'elle sait maintenant que je les conteste. Donc elle parlait de manière très générale».