Jacques Chirac entendu par un juge en vue d'une éventuelle mise en examen

JUSTICE L'ancien président sera convoqué dans l'enquête sur les emplois fictifs au RPR...

J. M. avec agence

— 

 Jacques Chirac arrive à son bureau parisien le 2 novembre 2009.
 Jacques Chirac arrive à son bureau parisien le 2 novembre 2009. — J. NAEGELEN / REUTERS
Jacques Chirac doit être entendu «avant la fin de l'année» à Nanterre par le juge Jacques Gazeaux en vue d'une éventuelle mise en examen dans l'enquête sur de présumés emplois fictifs au RPR pris en charge par la mairie de Paris, selon des sources proches du dossier confirmant une information de Mediapart (article payant).

L'ancien président, déjà renvoyé en correctionnelle à Paris dans l'affaire des présumés emplois fictifs à la mairie de Paris, avait déjà été entendu sous le statut de témoin assisté en 2007 dans cette affaire. Son audition par le juge Gazeaux pourrait déboucher sur une mise en examen pour «prise illégale d'intérêt».
La plainte de la mairie de Paris concernait des versements de salaires à des permanents du RPR sous les mandats municipaux de Jacques Chirac (1977-1995). Plusieurs condamnations ont déjà été prononcées dans ce dossier, notamment en 2004 à l'encontre de l'ancien Premier ministre Alain Juppé.