Elle paie, il joue, le jackpot est partagé

— 

Les jeux sont faits. Le tribunal correctionnel de Montpellier a décidé hier de partager un jackpot de près de deux millions d'euros, gagné sur une machine à sous, que se disputaient deux joueurs. Le 6 mars dernier, Marie-Hélène Jarguel avait confié de l'argent à une de ses connaissances, Francis Sune, pour jouer sur une machine à sous au casino de Palavas-les-Flots (Hérault). Il avait appuyé treize fois sur le bouton de la machine, qui avait fini par faire apparaître trois 7, avec à la clé un gain record de plus de 2,174 millions d'euros. Alors qu'il avait laissé Marie-Hélène Jarguel encaisser, Francis Sune avait finalement déposé plainte une semaine plus tard pour faire valoir des droits. Il a obtenu hier 20 % des gains. Le tribunal a effet estimé que les deux « partenaires » avaient « participé à une société créée de fait en jouant ensemble » et a donc ordonné la répartition des gains entre les deux « associés ». Selon son avocat, Marie-Hélène Jarguel devrait faire appel. W