Besancenot se casse un doigt pour La Poste

— 

Il souffre de plusieurs fractures à un doigt de la main droite. Olivier Besancenot devra même subir une intervention chirurgicale, a annoncé hier soir son parti. Le leader du Nouveau Parti anticapitaliste aurait été blessé « par un policier qui lui a infligé une clé de bras » en marge d'une manifestation contre la privatisation de La Poste aux abords de l'Assemblée nationale, affirme le NPA.

Dans l'après-midi, Olivier Besancenot et quelques dizaines de militants de SUD-PTT avaient escaladé les statues qui encadrent l'entrée du Palais-Bourbon pour « les habiller en postiers », alors que les députés devaient entamer l'examen du projet de loi sur la réforme de La Poste. Ils ont rapidement été délogés par des sapeurs-pompiers.

Le NPA a dénoncé « avec la plus grande fermeté les brutalités et les violences policières à l'égard d'Olivier Besancenot et des postiers, dont l'un s'est vu prescrire cinq jours d'interruption temporaire de travail ». W