Braquage chez Cartier: la quasi-totalité des bijoux retrouvée

LYON Deux personnes ont été mises en examen...

— 

La boutique Cartier, à Lyon, a été braquée le jeudi 26 novembre.
La boutique Cartier, à Lyon, a été braquée le jeudi 26 novembre. — GoogleStreetView

Près de 800.000 euros de bijoux ont été retrouvés, vendredi, à Vaulx-en-Velin, ont indiqué ce mardi des sources judiciaires. Il s'agit de la quasi-totalité du butin du vol d'une bijouterie Cartier qui s'est déroulé fin novembre en plein jour dans le centre de Lyon.
 
Le butin a été découvert lors d'une perquisition menée dans le cadre d'une enquête sur un autre hold-up, survenu le 2 décembre dans la banlieue de Lyon. Cinq malfaiteurs avaient séquestré une famille de bijoutiers à leur domicile, pour les obliger à les conduire à leur fabrique, où 150.000 euros de bijoux avaient été volés.
 
Un suspect en fuite
 
La Sûreté départementale, chargée de cette deuxième enquête, a interpellé vendredi à Vaulx-en-Velin, dans la banlieue Est de Lyon, un jeune homme de 18 ans, et une autre personne, qui ont tous deux été mis en examen, a annoncé l'une de ces sources.
 
Au domicile d'un autre suspect en fuite, les policiers ont découvert des montres, des bagues et autres bijoux, constituant la majeure partie du butin du braquage de Cartier. La police judiciaire, chargée de l'enquête, avait déjà identifié des suspects à Vaulx-en-Velin. Le butin a été évalué à près de 800.000 euros, contre 100.000 euros, chiffre initialement annoncé.

Le braquage

Le 26 novembre, quatre hommes cagoulés équipés d'armes automatiques, avaient attaqué vers 10h30 le magasin Cartier dans une rue commerçante de Lyon. Ils avaient défoncé la porte à coup de masse, avant de s'emparer des bijoux dans les vitrines, et de prendre la fuite à bord d'une grosse cylindrée. Les quatre hommes avaient menacé les six employés et les trois clients présents.