Un diplomate français expulsé du Togo

DIPLOMATIE Il s'agit du premier secrétaire de l'ambassade de France...

B.D.

— 

Le signe d’un durcissement à l’approche de l’élection présidentielle? Le Togo a demandé à la France d'expulser le premier secrétaire de l'ambassade de France à Lomé, Eric Bosc, qui était chargé du suivi de la politique intérieure du pays. La décision lui aurait été notifiée, vendredi 4 décembre dernier, par une lettre écrite à l’ambassadeur de France, et signée du ministre des affaires étrangères Kofi Esaw.

Le porte-parole du Quai d'Orsay Bernard Valero a indiqué à 20minutes.fr, qu’en retour, la France avait «pris une mesure réciproque, et a demandé le départ d'un diplomate de l'ambassade du Togo».
 
Bernard Valero a rappelé qu’Eric Bosc «est un grand diplomate, qui est un professionnel exemplaire, et a bien fait son travail dans ses contacts avec tous les partis légaux». Il a supposé que «cela n’a peut-être pas plu à Lomé».
 
Accusé de contacts trop suivis avec Kofi Yamgnane

 
Les autorités togolaises reprocheraient au diplomate des contacts trop suivis avec l'un des candidats à la présidentielle togolaise, Kofi Yamgnane. Ce dernier dispose de la double nationalité française et togolaise et, après une carrière politique en France, a annoncé qu'il briguait la présidence de son pays d'origine.
 
Le porte-parole du Quai d'Orsay a fait le vœu «que l’on dépasse rapidement cet épisode pour le bien des relations franco-togolaises», et a souhaité que l’élection présidentielle togolaise, prévue en mars 2010, «se passe dans les meilleures conditions possibles».