Grippe A (H1N1): le directeur de la Ddass parisienne muté

SANTE En cause, des dysfonctionnements dans les centres de vaccination...

Avec agence

— 

Deux jeunes infirmières dans un centre de vaccination à Paris le 12 novembre 2009.
Deux jeunes infirmières dans un centre de vaccination à Paris le 12 novembre 2009. — REUTERS/Charles Platiau

Le directeur de la Direction départementale des Affaires sanitaires et sociales (DDASS) de Paris Philippe Coste va être muté au sein du ministère de la santé en raison de «dysfonctionnements» liés aux plages horaires des centres de vaccination de Paris contre la grippe A (H1N1), a déclaré ce mardi la ministre de la Santé Roselyne Bachelot.

«Il y a eu un certain nombre de dysfonctionnements à Paris. Nous nous sommes rendus compte que les plages horaires de vaccination n'avaient pas été assurées, en particulier après 17 heures et le dimanche», a déclaré Roselyne Bachelot sur France-Inter.

Renforcement du dispositif

Pour remédier à des situations chaotiques et à de longues files d'attente dans les centres de vaccinations, la préfecture d'Ile-de-France a annoncé samedi un renforcement du dispositif de vaccination. A Paris, 22 centres de vaccination sont ouverts depuis ce week-end sept jours sur sept de 8 heures à 22 heures, sauf le lundi, où ils ouvrent à 12h30.

«Tout cela a entraîné le fait que (le directeur de la Ddass de Paris) Philippe Coste serait appelé à d'autres fonctions dans le ministère», a ajouté la ministre, qui a récusé l'idée d'une sanction.

«On est adapté ou pas adapté à un poste, c'est tout»

«Il y a des fonctions stratégiques qui sont visiblement plus adaptées aux qualités d'un grand serviteur de l'Etat. Philippe Coste a toute mon estime: on est adapté ou pas adapté à un poste, c'est tout», a encore dit Roselyne Bachelot.

«Pratiquement 2,5 millions de personnes ont été vaccinées», dont quelque 300.000 professionnels de santé, a par ailleurs indiqué la ministre, à la veille du bilan hebdomadaire de l'épidémie.