Des médiateurs pour éviter la grève

— 

Le sort du réveillon de Noël est désormais entre leurs mains. Trois « médiateurs » ont été nommés, hier, par Dominique Bussereau, secrétaire d'Etat chargé des Transports, afin de mener les négociations - notamment salariales - avec les routiers qui menacent de bloquer les entrepôts de la grande distribution à partir de dimanche soir. Membres d'un cabinet spécialisé, ils feront aujourd'hui la navette entre l'intersyndicale et les organisations professionnelles. Demain matin, Dominique Bussereau recevra l'ensemble des partenaires pour présenter les premières conclusions de ce groupe d'experts.

« Il peut y avoir un accord [d'ici à la fin de semaine], c'est la tâche que je m'assigne », a déclaré le secrétaire d'Etat. Sinon, les Français risquent fort de déguster de la dinde congelée au réveillon, faute d'approvisionnement frais. « Ils sauront que les transporteurs routiers sont mal payés », a conclu Thierry Douine, de la CFTC-Transports. W

Oriane Raffin