L'accident du travail taxé

— 

Tout est bon pour remplir les caisses de l'Etat. Le Sénat a voté, hier, à son tour après l'Assemblée nationale, la fiscalisation des indemnités journalières versées par la Sécurité sociale pour les accidents du travail. La gauche a tiré à boulets rouges contre cette mesure qu'elle juge « obscène », « scandaleuse » et « inique », alors que le gouvernement et la commission des Finances du Sénat l'ont défendue au nom de l'« équité fiscale ». Le produit de cette fiscalisation, qui s'appliquera aux indemnités journalières touchées en 2010 - et donc imposées en 2011 -, est évalué à 135 millions d'euros. W