Une femme soupçonnée d’avoir aidé Treiber en garde à vue

Avec agence

— 

Jean-Pierre Treiber clamait son innocence.
Jean-Pierre Treiber clamait son innocence. —

Elle a 49 ans, est une amie de Blandine, le «petit coeur» de Jean-Pierre Treiber, et elle est en garde à vue depuis ce mardi matin. Elle est soupçonnée d’avoir aidé le fugitif pendant sa cavale de plus de dix semaines.  Le procureur de la République d'Auxerre François Pérain a indiqué que «cette amie de Blandine pourrait avoir aidé le fugitif», sans préciser le lieu de la garde à vue.

Quatre personnes déjà mises en examen

Dans le cadre de cette enquête, quatre personnes ont déjà été mises en examen le 22 novembre pour «recel de malfaiteurs», un délit passible de trois ans de prison, deux d'entre elles étant écrouées et les deux autres placées sous contrôle judiciaire.

Lundi, un supplément d'information a été ordonné par le parquet de Paris suite aux déclarations d’un co-détenu de Treiber sur ses rapports avec la tante de Géraldine Giraud.